Nouvelles

Tout un succès pour le 6e Crabe Fest!

6 juin 2017

De gauche à droite :  Martin Houde, membre du comité organisateur et propriétaire de l’Académie du Savoir, Francine Gauthier, présidente, Fondation Jane H.-Dunn, Perry Marcoux, instigateur de cet événement, membre du comité organisateur et propriétaire du Tim Horton’s de la 1ère Avenue, Claude Dupuis, membre du comité organisteur et propriétaire de la Brûlerie Rousseau et de Monsieur T, Sandra Ferguson, directrice générale, Fondation Sourdine, Réal Bourdeau, président de Constrobourg, partenaire complice de la soirée, Martin Bernier, membre du comité organisateur et coprésident de BRAD, et Alain Guay, président de Caron et Guay, partenaire complice de la soirée

C’est samedi dernier, le 3 juin, qu’a eu lieu le 6e Crabe Fest, avec la complicité de Caron et Guay ainsi que Constrobourg. Tenu au Port de Québec, Terminal de Croisières Ross Gaudreault, Espaces Dalhousie, cet événement des plus prisés a réuni quelque 200 personnes dans une ambiance festive pour le plus grand bénéfice de deux nobles causes, soit la Fondation Sourdine et la Fondation Jane H.-Dunn.
Cette soirée a vu le jour grâce à l’initiative de monsieur Perry Marcoux, originaire de la côte Nord et propriétaire du Tim Hortons de la 1e Avenue. Appuyé solidairement par monsieur Claude Dupuis, propriétaire des Brûleries Rousseau et de Monsieur T, par monsieur Martin Bernier, co-président de Brad et monsieur Martin Houde, propriétaire de l’Académie du Savoir, cette soirée sympathique et sans prétention a permis de marier le plaisir de la rencontre et de la générosité de cette équipe ayant la « pince » sur le coeur !
Grâce à l’implication généreuse d’une vingtaine de bénévoles, au professionnalisme de l’équipe du Bistro La Cohue, un service hors pair a été offert aux convives qui ont pu déguster à volonté le délicieux crabe. Pas moins de 400 livres fraîchement pêchées ont été servies au plus grand bonheur des passionnés de ce crustacé. La soirée s’est terminée sur le plancher de danse, animée par le DJ Darryl Masih.
Ce concept branché et recherché a permis, grâce à l’engagement de partenaires, de collaborateurs, de donateurs et de dévoués bénévoles, d’amasser la magnifique somme nette de 20 000 $ qui sera partagée également entre la Fondation Sourdine et la Fondation Jane H.-Dunn.